lundi 20 août 2012

Encore quelques histoires en six mots

Puisque je n'ai rien d'autre à poster en ce moment, je me suis dit que j'allais faire suite à ce billet du mois dernier et vous proposer une nouvelle courte série d'histoires en six mots.


L'infâme vend la mèche aux terroristes.

C'est un épistolier fier de lettres.

Regarde cette allumeuse en bas grésille !

Je me suis douché de bonheur.

Battons l'enfer tant qu'il est chaud.

Vends lettres d'amour, en-têtes laissées blanches.

5 commentaires:

  1. J'adore "l'épistolier fier de lettres"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quant à moi, je n'en suis pas tellement... *hum* fier.
      En fait, c'est un jeu de mot très en vogue dans les facultés de philosophie et lettres. Au final, je n'ai donc rien inventé et me suis même abaissé à reprendre une expression que j'aurais moquée dans un autre contexte...

      Cela dit, je suis content qu'elle t'ait amusé. :)

      Supprimer
  2. c'est ça, de ne jamais être allé à la fac... on a des lacunes ! :)

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien, moi aussi ! Amusante idée, Similien.
    PTIT LU

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ! Bonnes et belles idées...

    RépondreSupprimer