lundi 17 septembre 2012

Nouvelles diverses

Vous avez sans doute constaté que j'ai été fort peu actif sur ce blog — et plus généralement sur le web — ces dernières semaines. Cette absence était due à ma seconde session d'examens, presque immédiatement suivie de la rentrée académique (qui, dans mon cas, a nécessité un déménagement car j'ai changé d'université). Voilà donc le pourquoi du comment.

Pour ce qui est des nouvelles, la première est bien sûr que j'ai terminé mon premier cycle d'études, décrochant mon bachelier en langues et littératures françaises et romanes avec la mention Distinction.
Une moitié du chemin est donc faite mais on n'y est pas encore tout à fait ; je viens en effet d'entamer un master à l'Université de Liège.

Pour ce qui est de l'écriture, j'ai produit pas mal de trucs cet été. Certains sont à jeter, d'autres me satisfont entièrement et ont d'ores et déjà été envoyés à droite et à gauche, ou le seront sous peu. Il y a de la poésie, quelques nouvelles, un début de roman... J'ai en revanche assez peu avancé dans mon projet de pièce de théâtre.
Surtout, j'ai essayé de redonner une chance à de vieux textes, en les retravaillant et en les soumettant à des revues ou à des appels à textes pour des anthologies. Cela fut la source de quelques joies, de davantage de déceptions et d'une attente parfois angoissante (et toujours pas finie), mais qui ne tente rien n'a rien...

Je reviendrai très vite vers vous avec un numéro de L'Orpheline aux yeux de feu follet (qui se remplit à un bon rythme) et des histoires de sorcellerie que j'ai encore sous le coude. D'autre part, certains de mes textes devraient paraître dans des publications extérieures d'ici la fin du mois ; certaines sont plus importantes que d'autres, mais toutes font plaisir. Vous saurez bien sûr tous les détails en temps voulu.
Mon « calendrier des publications » pour 2013 a même déjà commencé à se remplir, alors je n'ai pas trop à me plaindre...


Enfin, j'ai récemment été averti de ma vingt-troisième place (sur 89) au concours de textes courts du Tour des mots. Apparemment, ma microfiction figurera dans le recueil, ce qui est déjà quelque chose.

Je croise les doigts pour la suite. N'hésitez pas à faire de même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire