lundi 12 novembre 2012

Horrifique n°83

J'ai eu l'immense joie de recevoir, fin de la semaine passée, un exemplaire du numéro 83 du fanzine Horrifique, dans lequel est publiée une de mes nouvelles. Celle-ci s'intitule Confession d'un profanateur. C'est en fait l'un de mes premiers textes, qui date de janvier 2011. C'est également l'un des plus sombres, c'est pourquoi il parait dans cette publication à la ligne éditoriale axée sur l'épouvante.

J'ai eu une petite appréhension en le relisant, craignant que, à présent qu'il est imprimé, ses défauts me sautent aux yeux. Il n'en a rien été : cette nouvelle a beau présenter certains lieux communs et maladresses, je ne pense pas qu'elle puisse me faire honte. Certes, je serais bien incapable d'écrire un tel récit aujourd'hui, mais reste que j'en suis content, ce qui me rend d'autant plus fier qu'André Lejeune (l'éditeur de Horrifique) l'ait sélectionné pour son fanzine.

Confession d'un profanateur multiplie les références, que ce soit à Poe et à Lovecraft ou à mon propre univers fantastique. Le Baron de Névrélée, méchant de mon roman non-publié, y fait ainsi une petite apparition car j'avais, à l'époque, le projet de connecter mes différents écrits par des personnages récurrents. J'ai ensuite longtemps délaisser ceux-ci avant de revenir dernièrement un peu vers eux.

3 commentaires:

  1. Bravo pour cette publication.
    Bienvenue dans la famille d'Horrifique (je fus pour ma part édité dans le n°59).
    Je leur enverrai sûrement à nouveau quelque chose un de ces jours, pour voir...

    RépondreSupprimer
  2. Felicitations !!! Mon texte a également été accepté dans le cadre du concours femme de l'étrange. Je serais donc publier au mois de janvier par cette même fanzine. J'avoue que c'est un peu stressant, lire sa nouvelle à des amis ou de la famille c'est une chose, la partager avec des inconnus c'est moins évident.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo à vous. Si cela peut vous rassurer, rien ne fait plus plaisir que le compliment d'un inconnu, car alors on est vraiment sûr qu'il est sincère. ;-)

      Supprimer