dimanche 18 novembre 2012

La Muraille : version illustrée

Je vous avais déjà par le passé fait part de mon piètre talent de dessinateur ; j'ai récidivé ce vendredi, en m'attelant à une illustration de ma cinquante-sixième histoire de sorcellerie. Celle-ci a été faite sans but particulier, juste parce que je n'avais pas l'inspiration d'écrire mais que le crayon me démangeait. J'ai procédé cette fois de façon un peu différente, puisque ce dizain a été illustré sous forme de « bande dessinée approximative sans bande ». Une fois de plus, ce n'est pas brillant, mais peut-être cela vous permettra-t-il de vous faire une image un peu plus graphique de mon univers...

Cliquer sur l'image pour la visionner en grand. Vous pouvez aussi relire ici le texte, si jamais vous ne parvenez pas à déchiffrer mes pattes de mouche.

En fin de compte, je me dis que j'avais surtout envie de dessiner des sortes de bélugas fantômes avec des dents de vampire et un nombre aléatoire de bras. Ce n'est d'ailleurs sans doute pas la pire idée que j'ai jamais eue...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire