dimanche 11 novembre 2012

Tournoi des Nouvellistes

Comme je l'avais annoncé, je suis en lice depuis hier au Tournoi des Nouvellistes. Ma nouvelle participante s'intitule Le Sorcier au bout du fil ; elle rencontre pour la semaine à venir et jusqu'à vendredi minuit Humanité de Kristoff Valla. Que la meilleure gagne !

Je vous avais déjà dit que ce texte s'intègre à ma série du « Sorcier d'à-côté », esquissée il y a déjà près d'un an. C'est en fait la huitième et actuellement dernière (je l'ai achevée début octobre) que j'ai écrite dans le cadre de ce projet. Mise à part sa conclusion, c'est un texte dialogué, un genre que je pratique assez peu mais qui s'est de lui-même imposé pour cette histoire.

Celle-ci pourrait éventuellement vous apparaître un peu obscure car elle fait en plusieurs endroits référence à d'autres de mes textes qui sont encore inédits. Si certains d'entre vous ont lu mon court roman Écœurant Grand Œuvre, du temps où il était encore disponible sur mon ancien blog, ils pourront sans doute reconnaître quelques éléments ou personnages déjà présents dans celui-ci. La mention de la Femme-Serpent devance quant à elle la publication d'une nouvelle (ne relevant d'ailleurs pas du genre fantastique) en revue, d'ici une poignée de mois. Encore un peu de patience...

Malgré tout cela, j'ose espérer que ce récit vous plaira. Si d'aventure ce n'est pas le cas, je vous invite à vous tourner vers celui de mon adversaire, auquel je souhaite bonne chance dans cette compétition (quoiqu'il ne semble guère en avoir besoin ; il a déjà largement pris la tête).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire