jeudi 30 janvier 2014

Corbeau — hors-série n°1

A paru aujourd'hui le premier numéro hors-série du webzine Corbeau. Il s'agit d'une revue numérique, filiale d'Absinthe, centrée sur les récits horrifiques, le polar et l'urbain. Je suis présent à son sommaire avec deux textes : une nouvelle et un poème.

Ce numéro est à télécharger au format PDF ou à lire en ligne sur Calaméo.

Ma nouvelle s'intitule Les Ficelles du métier. Il s'agit d'un texte fort court et assez récent (je l'ai rédigé en septembre 2013), qui n'appartient à aucune des séries que j'ai entamées mais s'accorde néanmoins bien, il me semble, à l'univers développé dans mes travaux antérieurs. C'est un texte assez léger, au regard de la ligne éditoriale « dure » de Corbeau.
Une fois n'est pas coutume : c'est une histoire de sorcière, mais mettant en scène une protagoniste vraiment moderne, que j'ai voulue différente des clichés habituels. L'on me reprochera sans doute sa dimension fort descriptive, travers dans lequel je tombe facilement lorsque j'écris des nouvelles courtes, sans faire de plan préalable ou vraiment songer à l'intrigue, simplement pour le plaisir d'imaginer un bout d'univers.

Quant au poème, il s'intitule Pugilat. C'est un inédit, appartenant à la série des « nouvelles histoires de sorcellerie ». Lui aussi a été rédigé en septembre 2013. Il me semble qu'il aurait pu exploiter plus exhaustivement l'idée sur laquelle il se base ; du coup, je l'ai reprise — en prose, cette fois — dans une longue nouvelle sur laquelle je travaille actuellement. J'espère pouvoir vous en dire plus sous peu...


Vous remarquerez que, ayant déjà été publié à plusieurs reprises dans Absinthe et récemment dans Enchantement, j'ai désormais participé aux trois titres édités conjointement par la même équipe. Cela me fait réaliser combien des jeunes auteurs comme moi sont redevables à de tels éditeurs, qui nous permettent de trouver un public sans cesse plus vaste. De tout cœur, merci à eux.


Enfin, je me dois de vous donner des nouvelles du Tournoi des Nouvellistes, vu que mon texte y était en lice la semaine dernière. J'ai remporté ce match d'une très courte tête (battu aux votes du public mais ayant séduit un membre du jury de plus que mon adversaire, que je salue au passage pour son fairplay et remercie pour ses encouragements). Grand merci aussi à ceux d'entre vous qui ont pris le temps de lire nos récits. Rendez-vous d'ici quelques semaines pour le quart de finale...

5 commentaires:

  1. La lecture des "Neuf-Doigts" m'a rendue curieuse, et j'ai découvert avec plaisir "Les ficelles du métier". Je crois même que je l'ai préféré ! C'est vrai qu'il est court et surtout descriptif, mais pour le coup, ça ne me gêne pas : comme il est court, ce n'est pas étouffant. Au contraire, j'aime beaucoup les textes qui proposent une petite tranche de vie comme celle-ci. Et puis j'aime beaucoup la sorcière moderne que tu as présentée !

    Du coup je vais continuer à fouiller à droite et à gauche pour découvrir un peu plus de textes :)

    Pour revenir sur "Les Neuf Doigts", je n'ai pas laissé de commentaire sur le blog du Nouveau Monde mais je tenais à dire qu'elle m'a plu (enfin... c'est évident si ça m'a poussé à vouloir lire plus), mais que je rejoignais les autres sur un point : elle n'était pas assez approfondie à mon goût. Mais j'ai adoré la chute !

    Tiphaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups : j'avais tout à fait oublié de répondre à ce commentaire. Merci beaucoup pour ce retour très positif sur mes textes ; le lire m'a vraiment remotivé.

      En fait, j'approfondis très rarement mes textes : je peine à faire preuve de méthode dans mon écriture et ne parviens donc pas à développer des récits longs. Ma seule tentative d'écrire un roman s'est ainsi révélée fort décevante. Mais qui sait ? J'y parviendrai peut-être, un jour ou l'autre...

      Supprimer
  2. Ne jamais se décourager, c'est ça l'important j'imagine :) Il faut peut-être juste trouver une méthode qui t'inspirera assez. Enfin pour le moment tu n'as pas trop à t'en faire, les textes que tu écris sont très chouettes ! (et je compte bien me pencher prochainement sur tes poèmes !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je ne me décourage aucunement. Cependant, j'en viens de plus en plus à penser « recueil » et, du coup, à m'interroger sur la pertinence de tels textes très courts et disparates. Ils conviennent bien à des webzines, mais il me semble que je ferais bien d'en développer de plus longs, si je veux un jour publier un vrai livre...

      Grand merci pour tes encouragements, en tout cas ! :)

      Supprimer
  3. Je ne sais pas trop s'il y a un grand lectorat pour ce genre de choses, mais personnellement je trouve que les recueils de nouvelles tournant autour d'un thème commun sont très intéressants. Et je ne pense pas être la seule, c'est un problème d'attention, j'ai du mal à tenir plus de quelques pages d'affilé, du coup, avoir toute l'histoire en une fois tout en sachant qu'il y en a plusieurs autres du même genre/dans le même univers/sur le même personnage, ça me botte bien. C'est peut-être un axe intéressant à exploiter ! ^^

    RépondreSupprimer