dimanche 11 mai 2014

Prix Pépin 2014

J'ai participé cette année au Prix Pépin, mettant en compétition des récits de science-fiction... de moins de trois cent signes espaces comprises. C'est donc de l'extra court.

Les grands prix m'ont échappé (mon comparse mauxdauteurien Benoît Camus décroche quant à lui le Prix du Président ; je l'en félicite) mais j'ai découvert aujourd'hui, non sans joie, que deux de mes pépins sont en lice pour le Prix du public. C'est déjà une victoire en soi : ces textes font partie des septante sélectionnés sur un total de 937, ce qui signifie qu'ils ont reçu au moins deux votes du jury. Vu que je n'en avais fait concourir que trois, ce me semble être un bon quota de réussite...


Avant tout, j'aimerais profiter de ce billet pour vous faire partager ma malchanceuse microfiction non-sélectionnée :



Panem et circenses
Quelle journée ! D'un geste las, Tiger-Booba Vanden Berghen décroche de son revers de veste le badge affichant en 3D son nom et son grade de responsable rayon tofu, qu'il jette sur le divan. Soupirant à fendre l'âme, il attrape la télécommande et zappe sur 24Kitten.



J'espère qu'elle vous a fait sourire. Les deux autres sont meilleures, à en croire leur classement. Je vous invite à les lire dans la liste des finalistes : il s'agit des numéros 67 (Toast) et 68 (Les Incorruptibles). J'avoue n'avoir guère été inspiré pour les titres, puisque je les ai respectivement empruntés à un sonnet de Mallarmé et à un film de Brian De Palma. Vous remarquerez aussi que, tout comme dans celle ci-dessus, j'ai pris un grand plaisir à inventer des noms futuristes ; il pourrait même s'avérer qu'ils soient réalistes...

Les organisateurs du Prix Pépin encourageant le lobbying, je ne peux que vous inviter à envoyer vos votes par courrier électronique à prixpepin2014@gmail.com avant le 31 mai à minuit (trois choix par vote, non classés). J'aimerais cependant vous encourager à lire tous les textes avant de le faire car il y en a d'excellents dans la liste, qu'il serait dommage de manquer en voulant me faire une rapide faveur (je vous recommande notamment le numéro 2 signé par Frédéric Gaillard, un auteur dont j'ai déjà souvent parlé sur ce blog).

Le verdict devrait tomber d'ici trois semaines. Je remercie en tout cas déjà le jury d'avoir fait accéder ces deux textes à ce stade de la compétition. Quant à vous, je vous dis : bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire