mercredi 3 décembre 2014

Anthologie de la poésie gothique

L'Anthologie de la poésie gothique, dirigée par l'infatigable Marc-Louis Questin, vient de paraître. Il s'agit d'une coédition des maisons Éleusis et Unicité. J'y ai contribué avec trois textes, issus de ma série des « histoires de sorcellerie ».


Lisez ici la présentation de l'éditeur.

Mes poèmes intégrés à ce livre, que peut-être vous avez déjà lus, sont intitulés La Sorcière et le Vagabond, L'Optimiste et La Petite Sorcière. Ils ont été rédigés entre février et avril 2013.

Cette anthologie met à l'honneur les textes d'un large panel d'auteurs, cinquante-cinq au total. Parmi ceux-ci figurent entre autres Pascale Bessard, Pierre Brulhet, Gaëlle Brunelot, Laetitia Da Beca, Morgane Caussarieu, Derek Dark, Emmanuel Durand, Mina Eden de Christensen, Céline Guillaume, Jean Hautepierre, Hervé Lafleur, Guillaume G. Lemaitre, Linne Lharsson, Gregory H. Mine, Didier Ober, Pascal Perrot, Philippe Pissier, Prisca Poiraudeau, Jean-Louis Ricaud, Paul Sanda, Stathis, Aggilus Subumbrare, Florence Symphonia, Vincent Tassy, Florence Tolstoff, Estelle Valls de Gomis et Sélène Wolfgang. L'anthologie est illustrée par Séverine Pineaux, Prisca Poiraudeau et Jean-Louis Ricaud.

Pour les Parisiens, l'ouvrage sera présenté ce vendredi par l'anthologiste au « cabaret du néant » La Cantada II. Au programme : lectures et dédicaces par plusieurs auteurs (des informations supplémentaires sont disponibles sur cette page). Je ne serai malheureusement pas présent, mais n'hésitez tout de même pas à y faire un tour.

4 commentaires:

  1. Six d'un coup ? chapeau ! pointu, bien entendu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fin de compte, on m'informe qu'il n'y en a que trois, suite à des contraintes éditoriales. Mais le chapeau pointu n'en est pas moins de rigueur !

      Supprimer
  2. Merci à toi pour ce regroupement d'une partie des auteurs (dont le mien :) )!
    Au plaisir de te lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      J'ai reçu l'Anthologie aujourd'hui et ai lu aussitôt tes textes. Je dois dire être très réceptif à ton univers, semblable par certains de ses thèmes à celui que je développe moi-même dans mes poèmes.

      Un vers qui m'a estomaqué : "La lune rouge sang s'écoule dans la gorge de l'araignée." Quelle image ! Et quelle façon d'ouvrir un poème ! Mes félicitations, de même que tous mes vœux de bonne continuation.

      Julien


      PS : Détail amusant : j'ai remarqué que nous sommes nés le même jour, à quelques années d'écart.

      Supprimer