mardi 17 février 2015

Campagne de financement participatif du Grimoire du Faune

Ces dernières années, j'ai vu à plusieurs reprises mes textes publiés par les Éditions du Faune, dans leur webzine Faunerie (voir ici, ici et ). C'est donc tout naturellement que j'ai désiré collaborer à leur nouveau projet. Celui-ci s'intitule le Grimoire du Faune et constitue une première anthologie papier de photos, illustrations, poèmes et nouvelles, dans la veine défendue par le webzine dès ses débuts : celle « du cabinet de curiosités, du vintage, ou encore du contemporain onirique, vouant une adoration au Beau et au Bizarre ».

Ma participation à ce recueil est un sonnet, intitulé La Danseuse égyptienne. Parmi les rares poèmes que j'ai écrits au cours des derniers mois — car mon inspiration se fait malheureusement assez sèche —, il introduit une « matière nouvelle » dans la direction de laquelle mon univers semble désormais se tourner : les civilisations disparues du Moyen-Orient.

C'est donc une nouvelle page pour moi, à marquer d'une pierre blanche. Et je suis très heureux que cette étape puisse, par la sélection de mon poème, se réaliser d'une aussi belle manière. Le Grimoire du Faune promet en effet d'être un très beau livre d'art. C'est pourquoi une campagne de financement participatif a été lancée, de manière à permettre l'impression du premier tirage, que ne peut évidemment pas supporter seule la jeune structure du Faune.

Je vous invite donc à découvrir ce projet à mes yeux très prometteur, de même que les publications de Faunerie, qui dévoilent jour après jour un univers à part et méconnu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire