samedi 2 janvier 2016

Mes lectures de 2015

Voici venue l'année 2016 et le temps des résolutions. En toute franchise, je les tiens rarement. Je souhaite cependant prendre cette fois un engagement public, de manière à y être davantage contraint. Ma résolution pour 2016 est simplissime : lire plus.

En effet, à mon grand regret, je ne lis pas beaucoup ; ou en tout cas nettement moins que j'avais l'habitude de le faire à l'adolescence, où je dévorais plusieurs romans par semaine. Toutefois, avec mes années à l'université, j'ai drastiquement changé mes habitudes de lecture : à présent, je lis et relis, relis certains passages à haute voix, réfléchis beaucoup trop et prends un tas de notes souvent inutiles. Bref, je n'avance plus. 

Du reste, alors que je ne lisais jadis que des romans, je lis à présent énormément d'articles, de poèmes ou nouvelles piochés ça et là... Dès lors, et selon cette déplorable tendance contemporaine voulant qu'on ne sache plus fixer longtemps son attention sur grand-chose, je papillonne sans cesse sur mes lectures sans plus jamais rien approfondir.

Un autre gros problème, qui constitue d'ailleurs une sous-partie de ma résolution, concerne les séries télévisées, que je vois désormais comme un véritable poison et qu'il me faut continuer à chasser dans leur grande part de mon quotidien. Voici donc la résolution la moins originale du monde, mais que je crois tout de même salutaire : passer moins de temps avachi devant un écran et (bien) plus plongé dans des livres.

Pour tenter de me tenir à ce projet, j'ai prévu de rendre compte chaque mois de mes lectures, soit dans une note de blog, soit dans une courte vidéo — je ne sais pas encore. J'espère dès lors pouvoir compter sur vos encouragements ou sur vos remontrances, selon que je faillis ou non à ma mission...

Et pour commencer, de manière à fixer un étalon et à ainsi mesurer les progrès à accomplir, voici mes minables vingt-quatre lectures de 2015, à peu près dans l'ordre chronologique. Cette liste ne reprend que les livres lus d'une couverture à l'autre (car j'ai tendance à en entamer bien plus). Il y a de tout : beaucoup de plaquettes très fines, quelques rares briques ; des romans lus pour préparer mes cours, des essais lus pour préparer des articles ; de formidables découvertes et de grosses déceptions ; pas grand-chose, en somme.

  • Ella Balaert, La Lettre déchirée ;
  • Marie-Aude Murail, Simple ;
  • Alexandra David-Néel, Mystiques et magiciens du Tibet ;
  • Joris-Karl Huysmans, Là-bas ;
  • Charles-Gustave Burg, Le Pantacle de l’ange déchu ;
  • Amélie Nothomb, Pétronille ;
  • Fred Uhlman, L’Ami retrouvé ;
  • Collette Cécile, Le Monde expliqué aux vieux : la Violence ;
  • William Gibson, Neuromancien ;
  • Amélie Nothomb, La Nostalgie heureuse ;
  • Jean Muno, L’Hipparion ;
  • Joanny Bricaud, Huysmans, occultiste et magicien ;
  • Caroline De Mulder, Bye Bye Elvis ;
  • Frédéric Gaillard, Le petit oiseau va sortir ;
  • Joanny Bricaud, J.-K. Huysmans et le satanisme ;
  • Gustave Boucher, Une séance de spiritisme chez J.-K. Huysmans ;
  • Pierre Mac Orlan, Le Nègre Léonard et Maître Jean Mullin ;
  • Jules Garinet, Histoire de la magie en France ;
  • Justine Niogret, Chien du heaume ;
  • Christian Jacq, Djédi le magicien et les chambres secrètes de la grande pyramide ;
  • Sun Zi, L’Art de la guerre ;
  • Mikaël Ollivier, La vie, en gros ;
  • Jean d’Ormesson, Dieu, les affaires et nous ;
  • Théophile Gautier, Le Roman de la Momie.

Je vous souhaite en tout cas une excellente année 2016 et de merveilleuses lectures, que vous ayez ou non pris une résolution à cet égard. On se retrouve à la fin du mois de janvier pour un premier bilan.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire