vendredi 13 mai 2016

Gargouille et Corneille

Il vaut mieux tard que jamais : voici ma dernière linogravure. J'ai gravé la plaque il y a tout juste un an, une soirée de mai 2015, mais en ai longtemps reporté l'impression, jusqu'en février dernier, un peu par manque de temps mais surtout car j'anticipais un piètre résultat. C'était en effet une œuvre conçue sur un coup de tête : à demi improvisée et réalisée un peu à la va-vite. Mais en fin de compte, elle n'est pas si ratée, je trouve, si ce n'est la jonction des pattes et des ailes qui est fort bancale...

L'estampe.

La plaque gravée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire