jeudi 12 janvier 2017

Mes lectures de 2016 : bilan

En fin de compte, je n'ai rien lu au mois de décembre. Toutes mes lectures de 2016 ont donc été chroniquées dans les vidéos dont je vous ai déjà fait part. Je les liste à nouveau ci-dessous, ne fut-ce que pour nous livrer ensemble à une rétrospective capillaire amusante...

 

Janvier
  • Hubert Deschamps, Les Religions de l’Afrique noire ;
  • André Beem, La Traversée d’ici ;
  • Damien Saez, À ton nom ;
  • Marc-Louis Questin, La Magie sexuelle et amoureuse ;
  • Ana Clavel, Les nymphes sourient aussi parfois ;
  • Alice Ferney, Le Ventre de la fée ;
  • Emmanuelle Cart-Tanneur, Généalogie de l’exode suivi de Vies d’ailleurs ;
  • Roland Villeneuve, Loups-garous et Vampires.



Février
  • Marcel Aymé, La Vouivre ;
  • Nic Balthazar, Ben X ;
  • Pierre-Yves Lambert, Les Littératures celtiques ;
  • Adolf Hitler, Mon combat.


 

Mars
  • Molière, Le Bourgeois gentilhomme ;
  • Dominique Rincé, La Littérature française du XIXe siècle ;
  • Simon Liberati, Eva ;
  • Maxime Rigaux, Premier Poème.



Avril

  • Xavier Deutsch, La dernière du paquet ;
  • Paulo Coelho, L’Alchimiste ;
  • Henri Gougaud, Les Cathares : brève histoire d’un mythe vivant ;
  • Aurélien Dony, Au seuil d’un autre corps.



Mai

  • Charles Nodier, Trilby ;
  • Denis Labbé, Promenades avec Seignolle.



Juin

  • Collectif (éditions Atlas), Sorcellerie ;
  • George Sand, La Mare au diable ;
  • Mercedes Lackey, Sœurs de sang ;
  • Patrick Bade, Alphonse Mucha ;
  • Jack Spicer, Billy The Kid ;
  • Aloysius Bertrand, Œuvres poétiques.



Juillet

  • Julie Brousmiche, Du roman-fleuve au conte de fées. Entre continuité et distance;
  • François Emmanuel, La Leçon de chant ;
  • Victor Devogel, Le Nuton de la grotte aux lunes ;
  • Catherine Clément, La Putain du Diable.



Août

  • Amélie Nothomb, Le Crime du comte Neville ;
  • Victor Devogel, La Sorcière de la forêt d’Houthulst ;
  • Frédéric Gaillard, Infemmes et sangsuelles.


 

Novembre
  • Marcel Darimont, Poèmes d’automne et de nuit ;
  • Gérald Purnelle, L’Écriture et la Foudre : Jacques Izoard et François Jacqmin, deux poètes entre les choses et les mots.



J'ai donc lu un total de 37 livres sur l'année, ce qui est tout de même mieux qu'en 2015 (où je n'en avais lus que 24, présentés ici). Je vais donc espérer conserver cette marge de progression, et vise les 50 pour l'année nouvelle... 

Si on décortique un peu cette liste, on peut observer que j'ai lu 15 romans, 12 essais/monographies/documents (dont 3 « Que sais-je ? »), 7 recueils de poésie, 2 recueils de nouvelles et une pièce de théâtre. Il y a somme toute là une belle variété générique. Je pourrais cependant faire l'effort de lire davantage de nouveautés et de contemporains...

Rendez-vous dans un an pour mettre à l'épreuve la pérennité de ces résolutions !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire